Quelques règles de gestion à connaître pour piloter efficacement

son entreprise !

La vie d’entrepreneur n’est pas un long fleuve tranquille…

Votre entreprise vient d’être créée ou est en cours de création, généralement vous êtes à la recherche de :

gagner correctement votre vie,       

– vous épanouir à travers votre activité afin de trouver un équilibre entre vie professionnelle et privée   

Par contre, il est important d’être conscient que le cap des 2 à 5 ans est une étape cruciale et importante dans  la pérennisation de l’entreprise.

Les difficultés rencontrées qui peuvent entrainer une cessation d’activité sont variés à savoir : marché pas ou trop mûr, commercial, gestion, management…

Je vous livre donc quelques préconisations concernant la gestion d’entreprise !

En tant qu’entrepreneur, il est nécessaire de :

– Bien maîtriser son prix de revient (combien coûte mon produit ou service) et son éventuelle évolution, son Seuil de Rentabilité (quel est mon chiffre d’affaires minimum pour générer un résultat à l’équilibre), son Besoin en Fonds de Roulement (quelle est la trésorerie dont je dois disposer pour couvrir mes décalages entre les entrées et les sorties d’argent)

– Surveiller et gérer les stocks

– Gérer les comptes clients (satisfaction, fidélisation, prospection, relance..)

– Gérer les relations avec ses fournisseurs

– Gérer les prévisions de trésorerie ainsi que son optimisation

– Mesurer la performance de votre activité

 

 

Il existe plusieurs façons de gérer son entreprise :

La gestion dite « familiale »

Beaucoup d’entreprises ont une idée floue du calcul du prix de revient journalier ou horaire. Il est souvent calculé sur les éléments d’un compte de résultat clos (le passé) et il n’y a pas de distinction entre les heures vendables, vendues et heure à vendre.

L’entreprise applique un coefficient de marge sans la connaissance parfaite de l’impact sur chaque entreprise qui est unique. L’activité fluctue et évolue, fixe un coefficient en fonction de « la concurrence », cela peut impliquer de retravailler le marketing-commercial (quelle est ma valeur ajoutée ? Comment je me distingue de mes concurrents ? …)

Le pilotage dit « efficace »

A minima pour les entreprises « prestataires de services », il est nécessaire de suivre les heures vendables, achetées et vérifier les heures qui ont été réellement vendues en mettant en place un outil de suivi ce qui permet de piloter efficacement l’activité commerciale et le management du personnel

A minima pour les entreprises « négoce » (achat-revente), commerçants, il est nécessaire de suivre ses marges par famille de produits, de gérer son stock ce qui permet de piloter l’activité approvisionnement

Il est important d’évaluer dans un prévisionnel de gestion pragmatique et cohérent les frais généraux, les investissements, les remboursements des prêts, les rémunérations souhaitées ; ce qui va induire un coût de revient et un seuil de rentabilité. Il est INDISPENSABLE d’actualiser régulièrement les données.

Quels risques à ne pas piloter son activité ?

Quelques exemples de déficience de pilotage en gestion

– Le prix de vente n’est pas adapté à sa structure et à l’évolution de son entreprise

– Les prix d’achats ne sont pas suivis

– Pas d’étude sur l’impact financier de la sous- traitance

– Pas d’anticipation du développement de l’entreprise (embauche, investissement…)

– Pas d’outil de gestion pour suivre la rentabilité, résultat, trésorerie

– Pas de suivi de la rentabilité du devis

– Pas de gestion du stock

Quelles sont les conséquences ?

– Générer des pertes

– Diminuer sa marge

– Trésorerie (manque de Besoin en Fonds de Roulement)

– Prises de décisions à  l’aveugle et erreurs de gestion qui entraînent des pertes d’argent inutiles

– Pas d’outil de gestion pour suivre la rentabilité, résultat, trésorerie

– Difficulté voire manque de rentabilité

– Manque de trésorerie

Pour optimiser votre rentabilité et piloter efficacement votre entreprise, n’hésitez pas à me contacter. Je ferai tout mon possible pour vous accompagner vers la réussite !

Christelle Renaude

Inno’Up – partenaire expert

Articles similaires

Travaux d’aménagement : à la charge du locataire ou du bailleur ?

Découvrez l’article de Rose-Hélène Miel, juriste spécialisée dans les baux commerciaux et Partenaire Expert Initiative !  Comment éviter la confusion entre les travaux d’aménagement du locataire et ceux à financer par le Bailleur ?  Vous êtes porteurs de projets et...

Pourquoi épargner dans un contrat d’Assurance Vie ?

Découvrez l'article de Carine Marino, spécialiste en gestion de patrimoine et Partenaire Expert Initiative !Qu'est-ce qu'un contrat d'Assurance Vie ?L’Assurance Vie regroupe 3 types de contrats : un contrat en cas de vie, un contrat en cas de décès et un contrat...

Tout savoir sur le Comité d’Agrément Initiative Essonne !

Qu’est-ce que le Comité d’Agrément Initiative Essonne ?  Le passage en comité d’agrément est une étape essentielle du parcours de l’Entrepreneur Initiative Essonne, et pour cause : elle détermine la reconnaissance de votre projet et l’accord (ou non) du prêt...

Construire une publication digitale

Découvrez l'article de David Ouahnich, photographe et Partenaire Expert Initiative !Les publications peuvent contenir un message et une image. Cependant, l’impact est plus important lorsqu’on utilise une photographie. Une publication éditoriale (message +...

Créatrices d’Avenir : L’entrepreneuriat féminin à l’honneur !

 Notre mission ? Booster les ambitions des entrepreneures !  Membre du réseau Initiative France, Initiative Essonne organise le concours « Créatrices d’Avenir » porté par Initiative Ile de France. Créatrices d’Avenir a pour objectif de sensibiliser les femmes...

Devenir franchiseur : contraintes, impératifs et avantages

Découvrez l'article de Jean-Luc Fumey, expert en franchise et Partenaire Expert Initiative !La franchise telle que nous la connaissons aujourd’hui est née aux Etats-Unis au milieu du XXème siècle. Elle fut importée en France dans les années 70. C’est peu dire...